OUVERTURE DU FORUM LE 11/08/18

Partagez
Aller en bas
avatar
DATE OF ARRIVAL : 06/08/2018
MAILS : 30
Points : 181

CALIFORNIA ESSENTIAL
your personal friend list:
Voir le profil de l'utilisateur

little bit nervous around you (thelma)

le Mer 15 Aoû - 16:18
Il lui suffit de sortir un verre doseur, un fouet électrique et une cuillère pour qu’il se prenne pour un chef pâtisser de renom. Bientôt, il se commandera une toque et un tablier pour faire fondre le cœur de ses charmantes voisines. En attendant, il fait de l’œil à la mère de famille qui fait la lessive de l’autre côté de la rue. Les fenêtres sont face à face, le jeune homme retire chevaleresquement son t-shirt ; elle n’en perd pas une miette. C’est son truc de s’exhiber, il a conscience de ses atouts le type, il sait chercher l’attention des autres. Il en a désespérément besoin, d’attentions. Petit sourire en coin, monsieur gonfle les pecs et reprend sa recette. Le regard de la voisine lui brûle agréablement le dos. wade, il aime cuisiner, les odeurs qui se mélangent, puis vider le frigo pour remplir tout le plan de travail d’ingrédients et de divers ustensiles. Il a la sensation de se lancer dans quelque chose de grand. Son front se plisse sous la concentration et le voilà qui commence à remplir son saladier pour réaliser son énorme gâteau arc-en-ciel au chocolat. C’est que s’il vise petit, c’est pas sûr que tous les colocs puissent y goûter alors forcément, il tape dans la grosse quantité. Voyez, il aurait l’impression d’avoir échoué à sa tache sinon. Une présence se fait sentir dans son dos et il la reconnait immédiatement, rien qu’à son parfum sucré, entêtant. Thelma. Déjà la tension est plus lourde, affolante. Dès qu’elle est dans les environs, c’est comme si tous ses sens étaient en alerte, pourtant il ne peut rien faire sous peine de ruiner des années d’amitié avec son bro. La frustration s’installe, doucereuse, douloureuse. « Eh, au lieu d’mater mon corps de rêve, viens m’aider. » qu’il la vanne avec sa lourdeur habituelle.



avatar
DATE OF ARRIVAL : 06/08/2018
MAILS : 18
Points : 175

CALIFORNIA ESSENTIAL
your personal friend list:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: little bit nervous around you (thelma)

le Mer 15 Aoû - 17:36
thelma elle estime avoir fait sa part de bonnes actions pour la semaine, voire peut-être le mois. elle peut enfin cocher la visite familiale de sa liste de corvées. typiquement le genre de choses qu'elle repousse, pendant des jours, des semaines, pour finir par culpabiliser parce que ça fait bien trop longtemps qu'elle n'a pas daigné voir ses parents. évidemment, elle est d'une humeur massacrante. passez quelques heures à serrer les dents et à maintenir un sourire intacte face aux reproches déguisés de vos parents, vous serez dans le même état, exactement le même. les petits mots qu'ils posent là, qui laissent entendre qu'elle est pas à la hauteur thelma. qu'elle le sera peut-être quand elle reprendra les études, qu'elle fera quelque chose de sa vie. elle laisse tomber son sac à l'entrée de l'appartement - ou le balance au sol, choisissez votre version préférée- et fait de même avec ses talons bien trop hauts pour sa maladresse légendaire. elle a le look complet du  "je reviens de chez les lovegood", thelma. parce qu'évidemment qu'elle ne peut décemment pas se pointer chez eux avec ses vêtements qui puent la clope, avec ses chaussures bien plus plates et confortables que ces talons. elle sort son portable, fixe l'écran et oublie déjà ses affaires à l'entrée. parce qu'elle est passée à autre chose. parce qu'elle a une chose à faire, une seule, mais elle aurait tout donner pour passer son tour, thelma. elle trouve le nom "rafa" dans ses contacts. y'a ses pas qui la mènent automatiquement dans la cuisine, et elle est soulagée d'y voir wade. elle range son portable dans sa poche, ça lui permet de remettre à une autre fois sa nouvelle corvée. ça lui permet de repousser le moment fatidique où elle va devoir passer ce coup de fil inévitable. son anxiété diminue d'un cran, d'un coup. pour remonter sans doute encore plus fort lorsqu'elle va devoir véritablement s'y coller -si elle y arrivera un jour. elle évite de promener ses yeux trop longtemps sur le corps de wade. elle évite de repenser à la nuit qu'ils ont passé au tout début de la colocation. mais voilà qu'il lui demande de l'aide. évidemment qu'elle est loin d'être la plus serviable des colocataires thelma. "je peux pas" elle répond, tac au tac. "venir t'aider, je veux dire, pas arrêter de te mater." est-ce qu'elle s'enfonce, peu à peu ? "sérieusement, j'ai flingué tous les autres hauts que j'avais pour aller voir mes parents, je peux pas prendre le risque de mettre du chocolat sur celui-là. et t'as pas idée du prix que ça vaut ce chemisier.." elle explique, elle tire peut-être un peu sur le mélodrame aussi. c'est qu'elle adopte le look de sa mère thelma, pour aller la voir. cheveux bien lissés, plaqués, disciplinés. les chemisiers soyeux, blancs, beiges, qui coûtent un bras, parce qu'évidemment qu'elle s'en rendrait compte sa mère, si c'était du cheap. elle se métamorphose en sainte nitouche en deux-deux. à défaut d'être exactement comme ses parents le voudraient, elle arrive au moins à en avoir la parfaite apparence quand elle les voit.  



sorry for all the good things that I've done, they gave you hope when there was none

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum