OUVERTURE DU FORUM LE 11/08/18

Partagez
Aller en bas
avatar
DATE OF ARRIVAL : 12/08/2018
MAILS : 60
Points : 233

CALIFORNIA ESSENTIAL
your personal friend list:
Voir le profil de l'utilisateur

young, wild & free (les sales gosses)

le Lun 13 Aoû - 23:13

young, wild & free

la gamine, elle a les joues toutes rosées. elle a son sourire si familier accroché à ses lèvres. d'autant plus en ce soir spécial. parce qu'à la coloc des sales gosses, c'est soirée de prévue. avec toute la bande. et callie ne pouvait être plus heureuse qu'avoir tout le monde de réuni. même s'ils se voient quasiment tous les jours. qu'ils sont collés h24 les uns avec les autres. les soirées entre eux, c'est toujours synonyme de folies et de n'importe quoi. de musique qui résonne dans tout le quartier et de rire à gogo. callie, elle a fait comme à son habitude, en toute occasion particulière, ses fameux spaces cakes. ceux qui les font planer haut mais qui leur permettent quand même de garder la tête sur les épaules. malgré le cerveau dans les nuages, qui vrille haut dans les étoiles. callie, elle est heureuse. de se dire que ce soir, on oublie tout et on s'amuse. parce que sa semaine a été un peu pourri. elle a bossé comme une acharnée au starbucks. elle a été quasiment claquée tous les jours de cette putain de semaine. alors en ce vendredi soir, elle veut profiter. à fond. s'amuser comme la gamine qu'elle est. et puis y aura que ses amis à elle. sloane, vega, arès, wade, amy. et puis monty. ouais, monty elle l'oublie jamais. son coeur non plus. sa piaule aussi, elle l'oublie pas. même quand elle doit se la jouer discrète. même quand elle veut éviter de se faire choper par sloane qui stalke chacune des conquêtes du kidd. ce soir, c'est le trait qui se tire sur tout ça. parce que c'est la bande au complet. les sales gosses qui font le bordel, jusqu'à pas d'heure. jusqu'à ce que le soleil pointe le bout de son nez. elle est impatiente, callie. alors en attendant, elle s'est fait belle dans sa chambre. un peu de poudre, du rouge carmin sur les lèvres. un peu de fard à paupière nude. elle est pas trop portée sur le maquillage, callie. c'est pas une fille pompette même si elle aime plaire - enfin elle le sait qu'elle plait, alors ça l'aide. elle a enfilé un short troué et un débardeur classique. parce que ça fini toujours en connerie ce genre de soirée. celle où l'alcool coule à flot et la bière atterri sur le t-shirt. alors elle fait pas dans le compliqué, la gamine. et puis précipitamment elle se dirige dans le salon. tout est près pour qu'il s'enjaille comme pas permis. LES GARS C'EST QUAND QU'ON COMMENCE. elle gueule à plein poumons, la gamine. et si on a pas compris qu'elle l'attend cette soirée, la rouquine. alors ça promet.

les chatons :
vous postez dans l'ordre que vous voulez, comme vous voulez c'est la fiesta les chatons  

@sloane desrosiers @monty kidd @vega jashni @arès adkins @amy strauss @wade mclair

avatar
DATE OF ARRIVAL : 03/08/2018
MAILS : 83
Points : 282

CALIFORNIA ESSENTIAL
your personal friend list:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: young, wild & free (les sales gosses)

le Mar 14 Aoû - 17:14
Sloane est debout sur le canapé quand Callie débarque dans le salon, elle sent ses pieds qui s'enfoncent dans les coussins, cette sensation presque inconfortable mais tellement agréable d'avoir les jambes un peu en coton, de prendre de la hauteur et de marcher sur des nuages. De la musique résonne déjà dans le salon, et elle a les bras levés, un pétard fumant au bout des doigts, elle se dandine déjà sur le son, un sourire sur les lèvres. Quand elle voit Callie débarquer, elle lui fait signe de la rejoindre sur le canapé. Elle tire une latte puissante sur le joint avant de le tendre à la gamine, elle l'observe d'un oeil un peu taquin, remarque ses efforts pour avoir l'air jolie, son rouge à lèvres et son teint de pêche. Sloane porte un simple t-shirt blanc et un jean noir, un classique qu'elle arbore régulièrement avec assurance, ses longs cheveux bruns sont vaguement noués dans ce qu'il reste d'un chignon, ça pend et tombe en cascade sur ses épaules, ses yeux sont pharés de gris et de noir accentuant le marron clair de ses yeux et la taille de ses pupilles dilatées.
- C'est pour moi que tu t'es faite belle comme ça ? minaude-t-elle avec un clin d'oeil aguicheur à son amie.
- Hé Monty ! Tu veux voir un tour de magie ?? s'exclame-t-elle d'un coup en se tournant vers lui. Sloane se met en scène, elle prend son air le plus mystérieux, lui montre ses mains vides, elle les cache derrière son dos :
- A trois, je vais faire apparaître un oiseau, un... deux.... trois !
Et c'est son magnifique majeur qu'elle lui montre avec un grand sourire idiot avant de se mettre à rigoler.



avatar
DATE OF ARRIVAL : 11/08/2018
MAILS : 36
Points : 191

CALIFORNIA ESSENTIAL
your personal friend list:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: young, wild & free (les sales gosses)

le Mar 14 Aoû - 17:46
Monty, il est assis dans le canapé du salon avec une clope à la bouche. Il s’est posé à une des extrémités pour être sûr de ne pas être collé de tout les côtés, parce que Monty, il déteste ça. Il lui faudrait limite un fauteuil monoplace, il n’aurait pas à s’en faire de cette façon. Il aurait bien pris le fauteuil de sa majesté Sloane, mais comme souvent, il était pris avant qu’il n’arrive. On ne l’avait pas prévenu en avance, le gamin. Sloane lui avait juste demandé de pas ramener de gonzesse pour être sûr qu’il n’aurait que cette soirée avec ses potes pour se divertir. Alors le voilà, silencieux sur ce canapé, clope à la bouche et bouteille de bière dans les mains à se laisser bercer par la musique qui viendrait limite le rendre sourd s’il n’avait pas l’habitude. Y’a la voix de Callie qui vient défier la musique et c’est limite si sa tête ne se tournait pas d’un coup, comme pour observer la gamine entrer en piste. Rapidement, il se reprend, lève les yeux en ciel avant de reposer ses yeux droit devant lui. Sauf que, comme à son habitude, Sloane ne le laisse pas vaquer à ses occupations. Sloane qui lui promet un tour de magie, qui se lève et qui se prépare. Il sent le plan foireux. Et il avait vu juste. Le majeur de la brune lui est adressé et, en réponse à cette blague de haute qualité, il rit de façon plus qu’hypocrite. Quelle classe. Qu’il souffle en écrasant sa cigarette dans le cendrier. J’suis limite impressionné, moi qui pensait qu’t’avais aucun talent. Une petite pique lancée, qui ne fait pas de mal tellement que c’est léger venant de Monty. Quelqu’un d’autre ? Faut remonter le niveau.

avatar
DATE OF ARRIVAL : 12/08/2018
MAILS : 48
Points : 201

CALIFORNIA ESSENTIAL
your personal friend list:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: young, wild & free (les sales gosses)

le Mar 14 Aoû - 22:30
c'est compliqué de vivre en colocation. on voit souvent les bons côtés mais parfois, le fait de ne jamais pouvoir être vraiment seul fout les nerfs à rudes épreuves. on ne peut jamais être en tête à tête avec soi-même, y a toujours quelqu'un qui vient vous déranger pendant que vous êtes en train de méditer sur tel ou tel sujet. parfois, ce n'est pas grave, on remet ça à plus tard. d'autrefois amy, elle a juste envie d'en prendre un pour étriper l'autre. c'est pour cela qu'elle ne rentre pas toutes les nuits du moins, c'est ce qu'elle raconte. en réalité, les choses sont beaucoup plus compliquées. en réalité amy, elle traîne avec des personnes peu fréquentables et fait des choses que jamais elle ne se serait cru capable de faire. ou dans l'obligation de faire. elle agit par nécessité. tout ce qu'elle a toujours détesté amy. devoir faire des choses pour le système, devoir se mêler à la société comme une personne lambda. la demoiselle est beaucoup plus compliqué que cela et pourtant, ce soir, elle redevient une personne normale. une jeune femme qui est sur le point de passer une soirée en compagnie de ses colocataires et amis. sourire aux lèvres, elle s'arrête à l'épicerie du coin pour acheter une bouteille de whisky, du coca et des feuilles. des feuilles parce qu'il n'y en a jamais assez en soirée. et c'est telle une conquérante qui s'apprête à envahir les parties communes qu'elle pointe son nez à l'appart. brandissant sa bouteille d'un air victorieux, elle rejoint les jeunes sur le canapé. après avoir réalisé une tournée de bisous, elle se laisse tomber dans le sofa telle une loque. moi j'veux bien tenter. faisant éclater sa bulle de chewing-gum tout en fouillant dans sa sacoche à la recherche de quoi rouler, elle réfléchit. quel est le point commun entre une femme et un préservatif ? blague de merde offerte par un client quelque jour auparavant. limite elle a envie de leur crier "attention, ne vous attendez pas à du grand art." mais, ça serait mal la connaître.

avatar
DATE OF ARRIVAL : 11/08/2018
MAILS : 40
Points : 233

CALIFORNIA ESSENTIAL
your personal friend list:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: young, wild & free (les sales gosses)

le Mer 15 Aoû - 17:22
vega, c'est une tornade qui débarque à l'appartement après ses heures de boulot. elle envoie balader ses chaussures qui ricochent contre le mur sans prendre véritablement la peine de les aligner aux autres. le bruit de fond lui fait savoir qu'elle n'est pas seule. elle croise sloane et monty installés dans le salon, elle croit deviner callie qui se prépare dans sa chambre. les gars je pue la moule un truc de ouf. qu'elle lâche avant de disparaître côté sale de bain pour se débarrasser de cette odeur iodée qui lui colle au corps. sous l'eau tiède, elle entend que ça s'anime dans l'autre pièce, que la soirée est sur le départ. alors elle se dépêche parce qu'elle manquerait pour rien au monde ces rassemblements, ces moments rien qu'à eux, rien qu'eux. elle se pointe en slip - débardeur, sans une once de gêne, la serviette sur les cheveux dans le salon, juste à temps pour assister à la blague lancée par amy. ahh j'la connais celle là. elle vaut pas pour monty ! qu'elle se marre, le regard complice qui se dirige alternativement entre chacun de ses amis. elle a la main baladeuse qui s'empare d'une bière plantée là. quelques gorgées pour s'rafraîchir, elle prend même pas la peine de donner la réponse. ça n'lui vient même pas à l'esprit. ses prunelles dirigées vers callie, y a un sourire taquin qui se fraye un chemin à ses lèvres. tu comptes pécho c'soir ? référence à sa bouche carmin. si elle savait vega, ce qu'il se trame derrière leur dos, quand ils sont endormis.  

avatar
DATE OF ARRIVAL : 11/08/2018
MAILS : 27
Points : 213
Voir le profil de l'utilisateur

Re: young, wild & free (les sales gosses)

le Mer 15 Aoû - 17:32
soirée ce soir. enfin. enfin tous réunis dans l'appartement qu'il squatte bien trop souvent. parce que quand il passe, il n'voit pas toute la bande. il voit les membres à tour de rôles. selon leurs emplois du temps propres. il ne s'adapte pas vraiment à leurs horaires. il passe quand il peut. quand il veut, aussi. l'gamin, il est arrivé depuis quelques minutes seulement et pourtant, il a déjà échoué dans l'canapé. juste à côté de l'accoudoir où il est déjà appuyé. son regard qui passe sur les diverses personnes présentes. sourire aux lèvres. heureux d'être là. avec cette bande de sales gosses. ce genre de soirées, il ne les échangerait contre rien au monde, arès. parce que c'est là qu'il se sent le mieux. le plus à sa place. y'a callie qui arrive. surmotivée. qui gueule. demande quand la soirée commence vraiment. et juste après son intervention, y'a sloane qui s'lance dans la magie. autant dire que c'est pas une réussite. mais elle a l'mérite d'essayer. et d'faire rire tout l'monde. c'est bête. c'est mignon. et y'a monty qui lance un appel. appel à relever l'niveau. appel saisit par amy. qui elle s'lance dans l'humour. blague douteuse, blague qu'arès à bien trop souvent entendu depuis des années. parce que les blagues de ce genre, elles résonnent dans l'bar où il bosse. l'genre de blague que les clients un peu bourrés s'amusent à lui balancer pour s'occuper. pour s'marrer un peu. alors forcément, c'genre de trucs, il retient arès. forcément. il s'marre doucement en voyant les autres réfléchir un peu et en entendant vega dire qu'elle la connait. forcément qu'elle la connait. c'est totalement l'genre de trucs qu'elle pourrait balancer elle aussi. et elle peut pas s'empêcher d'exclure monty d'la blague. parce que ça ne le concerne pas. pas du tout. il sourit alors en prenant parole. les deux passent trop d'temps dans ton porte monnaie, mais pas assez sur ta bite. il s'marre d'autant plus arès. parce que cette blague, un peu nulle, elle l'fera toujours marrer. toujours. parce que c'genre d'humour, c'est totalement l'sien. elle est vieille comme le monde cette blague amy, t'aurais pu trouver mieux. regard qu'il pose sur son amie alors que sa bière, jusqu'à présent en main, finit par arriver à ses lèvres.  

Contenu sponsorisé

Re: young, wild & free (les sales gosses)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum